top of page

Pilier de Bure par la voie historique Desmaison, TD+, 600m

Un belle objectif pour cet fin août caniculaire.

Je donne rendez-vous à Raphaël à 5h30 à Saint Étienne en Dévoluy, pour un belle et longue journée. Nous garons la voiture au départ du sentier, à la cabane de l'avalanche. Vérification du matériel et nous voilà partie pour 2 h de marche pour rejoindre l'attaque de la voie.

Nous doublons une cordée sur la marche d'approche, mais arrivée au pas du Folet, une cordée est déjà dans la première longueur. Nous ne serons pas tout seul.

Le temps de faire le rappel du Pas du Folet et de rejoindre le pied de la voie, que le second n'a toujours pas attaqué à grimper, je décide d'attendre un peu, car certains relais ne sont vraiment pas confortables à plusieurs.

Ça y est, c'est parti, première longueur en 5b et premier relais suspendu. Puis la 2ème longueur que je fait en tire clous pour ne pas perdre de temps, longueurs certainement en 7b/c en libre, ce n'est pas l'objectif du jour.

Nous rattrapons déjà la cordée au 3ème relais, au pied d'une superbe longueur en 6a+/b. Le leader, se trompe d'itinéraire et je lui propose de passer devant, ce qu'il accepte gentiment, merci à eux.

Raphaël dans la L5 en traversée, pleins gaz.

Nous enchaînons les 2 longueurs suivantes et nous ne les reverrons plus.

Puis les longueurs s'enchaînent bien, mais plus on monte, plus l'équipement se fait discret et parfois le rocher est bien moyen. Mais quel plaisir d'être là, dans cette face, avec cette ambiance.

Quelques part dans la face, nous avons déjà bien pris de la hauteur.

Heureusement qu'à cette période on grimpe assez souvent à l'ombre, car aujourd'hui il fait terriblement chaud, même la haut.


Nous voilà déjà dans les longueurs de sorties, bientôt le sommet.

Le sommet, après 7h de grimpe, petite pause, avant de redescendre par la Combe de Bure et rejoindre la voiture 1200m de dénivelé plus bas.

Une belle et grande journée et bravo à Raphaël pour ce projet qui lui trottait dans la tête depuis de nombreuses années.

10 vues0 commentaire
bottom of page