Stage Mont Blanc

Le Mont Blanc est incontestablement le sommet le plus connu des Alpes. En 1786, sa première ascension a marqué un tournant dans le développement de la vallée de Chamonix qui s’est alors structurée pour répondre à une demande touristique florissante. Malgré son immense notoriété, l'ascension du Mont Blanc est un véritable challenge qui exige une excellente condition physique et de bonnes aptitudes pour évoluer en terrain rocheux et glaciaire. Nous vous recommandons vivement de ne pas surestimer vos capacités ; une découverte de l’alpinisme (Dôme des Écrins, Grand Paradis...) est fortement conseillée avant de vous lancer dans cette aventure.

Jour 1. Course en altitude pour l’acclimatation
Cette première journée va vous permettre de prendre vos marques et de faire connaissance avec votre guide. Elle permettra également à votre organisme l’indispensable adaptation à l’effort en altitude.

Exemples de courses réalisées : traversée des Aiguilles Crochues (2840m), Petite Aiguille Verte (3512m), traversée des Pointes Lachenal (3613m).

Jour 2. Ecole d’escalade et nuit au refuge de Tête Rousse
La matinée est consacrée à une école d’escalade en vallée pour peaufiner votre technique en terrain rocheux. Départ en début d’après-midi depuis le Nid d’Aigle (2372m) atteint avec le téléphérique de Bellevue et le Tramway du Mont Blanc. Un sentier conduit au refuge de Tête Rousse (3167m). 2h30 d’effort pour atteindre le refuge.

Jour 3 et Jour 4. Ascension du Mont Blanc avec nuit au refuge du Goûter
Départ du refuge de Tête Rousse en pleine nuit vers 4h00. L’ascension de l’Aiguille du Goûter partiellement équipée de câbles permet d’atteindre le refuge du Goûter (3835m) reconstruit en 2013. 2h30 d’effort. Pause au refuge pour alléger les sacs et s’alimenter. L’ascension reprend ensuite en passant par l’épaule du Dôme du Goûter (4275m), l’abri Vallot (4362m) puis l’arête des Bosses. Le sommet est atteint en milieu de journée. Vous aurez alors toute la hauteur nécessaire (4808,7m en sept 2017) pour profiter d’un panorama absolument exceptionnel. Il sera ensuite temps d’amorcer la descente qui emprunte le même itinéraire. 6 à 7 heures d’effort pour faire l’aller-retour depuis le refuge du Goûter. Le lendemain, départ du refuge en début de matinée pour achever la descente jusqu’au nid d’Aigle qui marque la fin de votre périple. 3 à 4 heures d’effort au total.

Le tarifs est de 1500 euros par personne.

Il comprend l'encadrement pour les 4 jours par un Guide de Haute Montagne, il reste à votre charge les nuits en refuge et les forfaits des remontés mécanique.

  • Facebook Social Icône

l'Esprit Montagne